top of page

Envie de recevoir chaque dimanche matin  dans votre boîte mail du contenu qui va vous captiver ?

Abonnez-vous à ma newsletter !

MES GUIDES PDF GRATUITS A TELECHARGER

Rechercher

PHOTOS DE VACANCES – 15 PROBLEMES ET LEURS SOLUTIONS POUR UN ETE PHOTO REUSSI !





Vous les avez attendues toute l’année. Les vacances sont proches et vous avez hâte d’y être 😎. Vous aimeriez ramener de super photos en mettant à profit tout ce que vous avez appris au fil des derniers mois.

Comment faire pour que vos photos de vacances soient un succès ? Eh bien commencez par lire cet article. Il résout pour vous 15 problèmes que vous pourriez rencontrer. Alors, ça vous tente ? C’est parti ! 🚀



 

Téléchargez mon guide PDF gratuit "10 conseils essentiels pour les débutants en photo de nature"

cliquez sur le lien ci-dessous :

 


BIEN ORGANISER SON DEPART EN VACANCES.





Problème # 1 – J’ai trouvé mon lieu de vacances, mais comment savoir quels endroits photographier ?

Pas facile de savoir quoi photographier dans un endroit que vous ne connaissez pas. Deux solutions :

  1. A l’ancienne (mais efficace) en consultant un guide de vacances (Petit futé, Michelin, Le Routard…) ou auprès de l’office de tourisme de votre lieu de vacances.

  2. Avec votre ami Google en tapant votre demande dans le moteur de recherche pour avoir des idées de lieux intéressants. Vous pouvez aussi utiliser Google maps, Google Earth ou le site Géoportail.



Problème # 2 - J’ai peur d’oublier quelque chose !

Il est vraiment désagréable une fois sur place de s’apercevoir qu’on a oublié un accessoire chez soi. C’est le genre de chose qui peut ruiner vos vacances. Pour ne plus rien oublier :

  • Rangez tout votre matériel photo au même endroit pour l’avoir sous les yeux au moment du départ.

  • Faites une check-list de tout ce que vous devez emporter suivant le sujet à photographier.

Ne fonctionnez pas à la mémoire ou au feeling, vous oublierez forcément un accessoire qui vous fera défaut après. 😭



Problème # 3 - Comment choisir le matériel à emporter ?

Vous avez peur d’oublier quelque chose mais ne voulez pas tout emporter. Faire ce choix est essentiel car il vous oblige à vous interroger sur votre pratique. Voulez-vous photographier un paysage, des animaux ou des fleurs pendant vos vacances ? 🤔


🔍Astuce : Partez du sujet et réfléchissez à tout de dont vous aurez besoin pour le photographier. Ecrivez ensuite ces informations (cf. check-list évoquée au problème # 2).





Problème # 4 - Comment transporter mon matériel sans l’abîmer ?

Votre matériel photo coûte cher et la photo nature impose de se déplacer dans un environnement qui peut être à risque et provoquer de la casse. En vacances on a envie de ne pas trop s’embarrasser mais ne faites pas l’erreur de ne pas prendre votre sac photo habituel (muni de compartiments ajustables par scratch et bien matelassés).


🔍Astuce : Glisser son matériel directement dans un sac à dos de randonnée est une mauvaise idée si vous ne l’enveloppez pas à minima d’une protection supplémentaire. Utilisez soit les compartiments en mousse de votre sac photo, soit du papier à bulles.



Problème # 5 – J’ai peur de ne pas avoir assez de place sur ma carte mémoire !

Effectivement, être sur un lieu magnifique pendant ses vacances et se freiner de déclencher par peur de manque de place sur la carte mémoire est quand même très frustrant. A ça, deux solutions :

  1. Vous emportez avec vous un ordinateur portable ou un disque dur de sauvegarde.

  2. Vous investissez dans une ou deux cartes mémoire supplémentaires.

Je vous conseille la solution n°2, car on n’a jamais assez de cartes mémoire. Elles vous serviront de nouveau tout au long de l’année. 👍



Problème # 6 – Et si je tombe en panne de batterie ?

Vous ne reviendrez peut-être pas de sitôt sur le même lieu de vacances, alors ne ratez pas vos photos à cause d’un problème de batterie ! Soit :

  1. Vous avez emporté plusieurs batteries et vous échangez rapidement avec une batterie chargée : bonne option, même joueur joue encore. 😉

  2. Vous n’avez qu’une seule batterie : mauvaise option. Game over, il ne vous reste plus qu’à stopper la sortie photo et recharger... 🥺

Vous l’avez compris, il vaut mieux avoir plusieurs batteries (chargées) qu’une seule… Investissez donc dans une seconde batterie avant le départ en vacances. Egalement, vérifiez toujours le niveau de charge des batteries la veille d’une sortie photo (au moment de partir c’est trop tard vu qu’il faut environ 1h30mn pour charger une batterie).



Problème # 7 – Je pars en bivouac itinérant sans électricité, comment faire ?

C’est l’angoisse n°1 avec la technologie numérique. Il faudra bien recharger à un moment… Sans possibilité de branchement électrique, 3 solutions :

  1. Les petits chargeurs qui se chargent sur l’USB avant le départ. Ils permettent de recharger votre Smartphone ou tablette.

  2. Les petits chargeurs solaires. Pratiques en vacances (d’été), ils sont également limités à votre Smartphone ou tablette.

  3. Les batteries nomades. C’est une solution plus coûteuse et lourde, moyennement adaptée à la randonnée, qui permet en revanche de recharger également vos batteries d’appareil photo.






Problème # 8 – Je pars au bord de la mer et aimerais photographier sous l’eau, comment faire ?

C’est clair qu’il vaut mieux y penser avant le départ car sur place vous n’avez pas la garantie d’acheter le produit adapté. 3 solutions. Vous achetez :

  1. un petit compact numérique étanche,

  2. un sac étanche pour protéger votre matériel (Ewa-marine par exemple),

  3. un caisson étanche spécifique à votre boîtier (assez coûteux).

Si c’est juste pour les vacances, les solutions 1 ou 2 sont plus raisonnables.



SUR VOTRE LIEU DE VACANCES.






Problème # 9 : Je suis blessé(e) ou perdu(e) et je ne connais pas la région !

La fonction première d’un Smartphone est de téléphoner, mais il vous permet aussi d’appeler les secours en cas d’accident, de blessure... Rien de bien original jusque là.

Mais sa fonction de géo localisation permet également de fournir les coordonnées GPS exactes de votre emplacement. Pratique pour que les secouristes vous retrouvent en pleine pampa…

Dans un registre moins dramatique, cette fonction de GPS est très utile en forêt où l’alignement des arbres a vite fait de créer un labyrinthe autour de vous. Plutôt que de semer des petits cailloux comme le petit poucet, j’utilise presque systématiquement une appli gratuite de guidage GPS avec fonction piéton hors route (MapFactor Navigator) lorsque j’ai un doute sur le chemin. Ce serait quand même dommage d’aller dans la nature pour se ressourcer et stresser pour chercher son chemin ! 👀



Problème # 10 : Mon appareil photo est HS !

En cas de défaillance de votre appareil photo (carte mémoire pleine, batterie déchargée…), il vous reste votre Smartphone ! Et oui, comme évoqué dans un précédent article (cliquez ici pour en savoir plus), votre Smartphone peut se substituer à votre appareil photo. Il s’en sort plus ou moins bien suivant la thématique. Assez à l’aise en photo de paysage, moins en macro et pas du tout en photo animalière !

Ne pas exploiter cette possibilité serait une erreur. Les moments que l’on vit en vacances sont uniques. Rappelez-vous qu’il vaut largement mieux une photo prise au Smartphone (elles sont d’ailleurs de mieux en mieux) que pas de photo du tout.



Problème # 11 - Où ai-je mis ma carte mémoire ?

Les cartes mémoire sont très importantes mais elles ont un gros inconvénient : elles sont très petites, surtout la SD. Je vous conseille de les ranger :

  • si possible dans un étui de protection,

  • toujours au même endroit pour ne pas les chercher au moment crucial,

  • dans un endroit accessible rapidement (évitez d’avoir à ouvrir votre sac).

Evitez la poche du pantalon, endroit idéal pour abîmer la carte en s’asseyant (surtout les SD, plus fragiles que les CF). 😲



Problème # 12 - J’ai peur de faire entrer des poussières quand je change d’objectif.

Il est essentiel pour la qualité de vos photos de maintenir votre capteur à l’abri des poussières, sans quoi elles apparaitront comme des tâches sombres sur vos photos (le système de nettoyage automatique du capteur ne fait pas de miracles). Lorsque vous faites une sortie :

  • Choisissez à l’avance votre sujet et donc l’objectif adapté. Ensuite, évitez de changer d’objectif.

  • Si vous devez changer d’objectif, inclinez le boîtier avec l’ouverture vers le bas, jamais vers le haut.

  • Si l’environnement est très poussiéreux avec du vent, utilisez un sac poubelle (neuf) et changez l’objectif à l’intérieur.

Ne laissez jamais votre boîtier sans objectif monté dessus ou sans le bouchon cache objectif. 📷






Problème # 13 – Je voudrais photographier à la tombée de la nuit, comment faire pour maintenir la netteté ?

En vacances, il n’est pas toujours possible de faire suivre son trépied, surtout si vous faites de la randonnée en montagne et que le poids est compté. Il existe toujours des solutions pratiques :

  • Utilisez votre sac pour stabiliser l’appareil photo

  • Posez le boîtier sur un rocher ou autre surface stable

  • Luxe suprême, si possible emportez un mini trépied. Il vous rendra de grands services en randonnée et en photo macro le reste de l’année. 👍



Problème # 14 – Les endroits que je veux photographier sont pris d’assaut par les touristes !

C’est le problème avec les lieux de vacances connus : vous n’êtes pas seul(e) à vouloir en profiter… Si vous n’avez pas pu partir en dehors des vacances scolaires, il ne vous reste plus qu’à appliquer la stratégie suivante :

  1. Mettre à profit les moments en pleine journée qui sont inexploitables pour la photo à cause de la foule et de la lumière trop dure pour faire des repérages. Baladez vous et notez tranquillement les meilleurs spots pour photographier, avec les détails de l’orientation de la lumière, des éléments du décor…

  2. Revenir le soir tard ou le lendemain matin très tôt pour profiter d’un endroit calme et de la meilleure lumière.


Problème # 15 – Je participe à une sortie de groupe qui se déroule à des heures pas idéales pour photographier, que puis-je faire ?

L’été, les offices de tourisme organisent souvent des sorties encadrées par un guide qui sont vraiment intéressantes, mais débutent parfois un peu tard dans la matinée. Le résultat est une lumière trop dure qui ruine vos photos. Faut-il pour autant ranger le boîtier ? Bien sûr que non, c’est le moment de dégainer vos deux bottes secrètes :

  1. Le filtre polarisant circulaire. Il va éliminer les reflets, augmenter le contraste global de l’image, saturer les couleurs et assombrir le ciel. En bonus, il absorbe 1 à 2 diaphragmes de luminosité.

  2. Le filtre gris neutre. C’est l’arme absolue contre la lumière trop forte. Il absorbe de 1 à 10 diaphragmes en fonction du modèle et permet ainsi de travailler en vitesse lente même en plein soleil !

Choisissez l’un ou l’autre en fonction de vos préférences. Vous pouvez aussi les superposer dans les cas extrêmes, mais attention au vignetage avec un objectif grand-angle ! 🤔







CONCLUSION.

Réussir ses photos de vacances n’a rien d’insurmontable avec un peu de préparation avant le départ et un maintien d’un minimum de bonnes habitudes pendant le séjour. On a tous envie de se relâcher en vacances et d’enchaîner longues soirées et grasses matinées. Malheureusement, on sait tous que c’est incompatible avec la photo nature. Vous savez quoi ? Pourquoi ne pas vous faire plaisir en alternant ?

  • Une journée sérieuse dédiée à la prise de vue (lever tôt, coucher tôt).

  • Une journée farniente et fiesta ou vous vous contentez de trier les photos prises la veille.

A vous de trouver le bon équilibre. En vacances, une seule règle : se faire plaisir ! 😎👍


Bonnes photos.

Prenez soin de vous. A bientôt. 🙏


Laurent.



Laurent DUPERIER

Formateur photo nature



Vous avez aimé cet article ? Alors n’hésitez pas à liker, commenter et partager ! Rendez-vous au bas de cette page, merci d’avance !


 

Si vous n’êtes pas encore abonné(e) et souhaitez recevoir chaque dimanche matin dans votre boîte mail du contenu qui va vous captiver, cliquez sur le lien ci-dessous :

 

346 vues0 commentaire

Comments


bottom of page