top of page

Envie de recevoir chaque dimanche matin  dans votre boîte mail du contenu qui va vous captiver ?

Abonnez-vous à ma newsletter !

MES GUIDES PDF GRATUITS A TELECHARGER

Rechercher

COMMENT REUSSIR A PHOTOGRAPHIER LA NATURE AU SMARTPHONE ?

Dernière mise à jour : 17 janv. 2021





Vous souhaitez prendre de superbes photos lors de vos balades dans la nature mais ne possédez pas d’appareil photo ?


Bien sûr que si, vous en avez toujours un à portée de main : votre Smartphone !


Ok, ce n’est pas le superbe boîtier reflex auquel vous pensiez, mais vous auriez tord de sous-estimer son potentiel !

Vous voulez savoir comment tirer le meilleur de votre Smartphone pour vos photos de nature ? Suivez-moi, c’est parti !



 

Si vous n’êtes pas encore abonné(e) et souhaitez recevoir chaque dimanche matin dans votre boîte mail du contenu qui va vous captiver, cliquez sur le lien ci-dessous :


 


Pourquoi photographier la nature au Smartphone ?


Je photographie la nature depuis près de 25 ans et il y a encore quelques années j’aurais ri en imaginant utiliser un Smartphone. Seulement, il faut reconnaître que dans ce domaine en particulier, la technologie évolue vite.


Après avoir supplanté les appareils photo compacts, les Smartphones hauts de gamme, dotés de plusieurs capteurs numériques assemblés, viennent actuellement titiller les reflex d’entrée de gamme (pas dans tous les domaines, on se calme).


Pour autant, ce n’est pas l’appareil photo parfait. On voit ça de suite ensemble dans le paragraphe suivant…



Avantages et inconvénients des Smartphones.


👍 Avantages.


Les raisons de leur succès en photo sont simples :

1. On a toujours son Smartphone à portée de main pour capturer l’instant.

2. Plats, rectangulaires, ils se rangent facilement dans la poche d’une veste ou d’un sac à dos.

3. Pas de réglages compliqués ni de connaissances particulières pour faire des photos correctes.

4. Partage instantané vers les réseaux sociaux.

5. De nombreuses applications téléchargeables permettent de les booster.


👎 Inconvénients.


Ils ont aussi des lacunes qui sont rédhibitoires pour certains si on les compare à un boîtier reflex :

1. Le zoom électronique donne des résultats décevants, voire catastrophiques si on en abuse.

2. La montée en ISO dès que la lumière baisse dégrade fortement la qualité d’image.

3. La réactivité face à un sujet en mouvement est ridicule.

4. La qualité d’image, même sur les modèles les plus performants, reste en retrait.

5. La capacité de stockage des photos est inférieure.


Il s’agit donc d’un outil intéressant mais loin d’être parfait, qu’il faut savoir utiliser au mieux, en connaissant ses limites.





Les réglages utiles et ceux à éviter.


Pour augmenter vos chances de faire de belles photos de nature au Smartphone, il est indispensable de faire les bons choix de réglages.


Cette liste n’est pas exhaustive et varie en fonction des possibilités de chaque Smartphone, mais une grande partie des réglages sont communs à l’ensemble.


👍 Réglages utiles.


  • Sélection de la taille d’image : cocher la taille maximum pour une meilleure qualité. Pour pourrez toujours réduire la taille du fichier sur l’ordinateur.

  • Affichage de la grille de composition sur l’écran. Ce quadrillage permet de faciliter la composition en plaçant le sujet sur un des points forts (intersection) et en se servant des lignes pour avoir une ligne d’horizon droite.

  • Sélection d’un programme auto : nocturne, sports, panorama, HDR. (High Dynamic Range : permet de faire des photos avec moins d’écarts de contraste).

  • ·Retardateur 2 secondes pour éviter le flou de bouger lors du déclenchement

  • ·Sélection tactile de la zone de mise au point pour garder le contrôle.

  • Sélection d’un réglage expert : ISO, balance des blancs, correction d’exposition.

  • Info localisation. Nécessite d’activer le GPS et consomme de la batterie, mais permet de localiser précisément le lieu de prise de vue.


👎 Réglages à éviter.


  • Activation du flash. Le rendu est trop souvent catastrophique, à désactiver.

  • Taille d’image inférieure pour économiser de la place sur la carte mémoire. Il est préférable d’avoir la plus grande taille en pixels pour faire la capture, quitte à faire moins de photos.

  • Utilisation du zoom électronique. A bannir car il dégrade trop fortement la qualité d’image.


Ok, vous avez paramétré votre Smartphone avec les bons réglages et pourtant vous restez déçu(e) du résultat.


Si vous le confiez à un photographe professionnel, il fera une super photo avec ce matériel qui semble pourtant inadapté. Pourquoi ? Parce qu’indépendamment des réglages, il y a une compétence qu’il faut par-dessus tout développer pour réussir de belles photos. C’est ce que nous allons voir tout de suite…


La compétence à développer qui fera toute la différence.


Qu’est-ce qui fait la différence entre un photographe débutant et un expert ou professionnel ?

La première réponse qui vous vient à l’esprit est le matériel. Oui, c’est ce qu’on voit en premier. Mais se focaliser dessus est une erreur. Il vient de vous démontrer qu’il arrive à faire de super photos avec votre Smartphone.

La maîtrise de la technique photo ? Oui, c’est clair qu’il maîtrise la technique. Mais avec un outil réglé en tout automatique comme votre Smartphone, la maîtrise technique n’a pas une grande importance.


Alors c’est quoi ? C’est cette compétence commune aux autres artistes de l’image : peintres, dessinateurs, sculpteurs. L’art de la composition de l’image :

  • Apprendre les règles qui définissent une belle composition (règle des tiers, nombre d’or, utilisation des diagonales, gestion des différents plans, symétrie, contrastes de lumière, matière ou couleur…)

  • Développer son « œil photographique » pour percevoir instantanément ce qui fera une belle image.


C’est selon moi cette compétence que tout photographe débutant doit chercher à développer en premier, car :

  • Même le plus perfectionné des appareils photo ne pourra pas composer l’image à votre place.

  • Toutes les images d’exception sont le fruit d’une composition d’exception.


J’ai commencé la photographie avec des appareils jetables argentiques (oui, ça a existé😁 ). Difficile de faire plus basique. Pas d’autre choix pour progresser que d’améliorer la composition de mes photos. J’ai ensuite largement amélioré mon matériel et ai possédé de nombreux boîtiers depuis. Mais toujours au fond de moi, j’ai conservé cette vision de la photo.



La photo de paysage au Smartphone.


C’est selon moi le domaine de la photo nature qui est le plus favorable au Smartphone, car il n’y a pas de :

  • problème de manque de lumière (sauf situations particulières),

  • difficulté de mise au point,

  • sujet en mouvement.


Les réglages que je vous recommande :


  • Affichage de la grille de composition sur l’écran.

  • Retardateur 2 secondes pour éviter le flou de bouger lors du déclenchement

  • Le mode HDR. (High Dynamic Range : permet de faire des photos avec moins d’écarts de contraste).

  • Le mode panoramique permet également d’obtenir de très bons résultats.


Le point négatif est l’impossibilité d’utiliser des filtres tels que le dégradé gris et le polarisant.


Je recommande donc l’utilisation du Smartphone pour la photo de paysage pour les cas suivants :

  • Vous ne possédez pas d’appareil photo ou ne l’avez pas emporté avec vous.

  • Vous avez besoin de voyager léger, par exemple en randonnée en autonomie sur plusieurs jours.

  • Vous avez besoin de publier très rapidement vos photos sur les réseaux sociaux.



La photo animalière au Smartphone.


Rien que le titre déjà, ça paraît bizarre... 😲


Honnêtement, c’est une pratique qui est encore réservée au boîtier reflex (ou hybride dans une moindre mesure) associé à un téléobjectif.


En photo animalière, j’utilise le Smartphone plus comme outil de capture de données sur les animaux, comme les empreintes, les crottes, les traces de frottis sur l’écorce des arbres. N’ayant pas de GPS sur mon boîtier, je me sers aussi de la fonction d’info localisation.

Je vous conseille donc de le réserver à cette utilisation (bloc-notes photo animalière).



La photo macro au Smartphone


Macro ou plutôt proxy-photo car on ne peut pas réellement parler de macro avec un rapport de grandissement 1 :1 (taille du sujet identique en réel et sur le capteur).


De nombreux Smartphones ont une fonction macro (symbolisée souvent par une petite fleur). Celle-ci permet de s’approcher relativement près du sujet et peut donner de bons résultats.


Pourtant, plusieurs problèmes se posent :

  • Si s’approcher très près peut donner de bons résultats avec les fleurs, coller un Smartphone devant un insecte va systématiquement déclencher sa fuite.

  • ·Le petit capteur du Smartphone arrive vite à ses limites de montée en ISO.

  • ·Faire une mise au point précise avec l’écran arrière sur un sujet minuscule et par forte luminosité relève du défi. C’est déjà difficile avec le viseur d’un reflex, mais avec un Smartphone, vous avez de grands risques de faire la mise au point en avant ou en arrière du sujet…

  • ·L’utilisation judicieuse du flash en macro permet de réaliser des photos magnifiques, mais celui du Smartphone n’est pas adapté.


La photo macro n’est pas un domaine facile. C’est pourtant un champ d’activité où la créativité est vraiment mise en avant. Le Smartphone peut vous permettre de faire de belles choses (proxy-photo de champignons, fleurs, feuilles…). Sa maniabilité et compacité vous aide à faire facilement des photos au ras du sol ou dans des angles particuliers.


Pour les autres applications plus pointues de la macro, votre Smartphone avouera vite ses limites…



BILAN


Pour conclure, je pense réellement que vous pouvez faire d’excellentes photos de paysage au Smartphone, avec toutefois les limitations évoquées plus haut. Pour la macro, je suis davantage réservé. Il est faisable de faire de belles photos, mais les possibilités sont limitées. En photo animalière, le Smartphone est trop en retrait pour être utilisable.


Suivez mes astuces pour utiliser les bons réglages, apprenez à maîtriser les règles de composition de l’image et vous arriverez à vous surprendre et surprendre également vos proches en leur montrant vos photos de nature prises au Smartphone.


A vous de jouer, go !!!



_____________




Laurent DUPERIER

Formateur photo nature

Après 25 ans passés à photographier la nature, je me suis aperçu que c’est grâce à elle que je suis arrivé à trouver un équilibre dans ma vie quotidienne. Ce constat m’a poussé à aider les autres en devenant formateur. Je ne souhaite pas seulement vous apprendre comment photographier la nature, mais surtout pourquoi !




 

Si vous n’êtes pas encore abonné(e) et souhaitez recevoir chaque dimanche matin dans votre boîte mail du contenu qui va vous captiver, cliquez sur le lien ci-dessous : INSCRIPTION

 



160 vues0 commentaire

Comments


bottom of page