top of page

Envie de recevoir chaque dimanche matin  dans votre boîte mail du contenu qui va vous captiver ?

Abonnez-vous à ma newsletter !

MES GUIDES PDF GRATUITS A TELECHARGER

Rechercher

LA PHOTOGRAPHIE EN FORÊT : 20 PROBLÈMES ET LEURS SOLUTIONS



La photographie en forêt est une discipline qui allie l'exploration de la nature sauvage à la maîtrise de techniques photographiques avancées. Les forêts offrent une variété infinie de sujets, des majestueux arbres centenaires aux délicates fougères en passant par la faune discrète et très sensible au dérangement. Capturer la beauté de ces environnements peut s'avérer être un véritable problème. Les conditions de lumière changeantes, les obstacles naturels, et les éléments imprévisibles rendent la photographie en forêt aussi passionnante que difficile.


Que vous soyez un photographe amateur à la recherche de nouvelles aventures ou un professionnel cherchant à enrichir son portfolio, la photographie en forêt exige une préparation minutieuse et une adaptabilité constante. Dans cet article, nous allons explorer 20 problèmes courants que vous pouvez rencontrer en photographiant en forêt, ainsi que des solutions pratiques pour les surmonter.


L'objectif est de vous fournir les outils et les connaissances nécessaires pour transformer ces obstacles en opportunités créatives. Vous apprendrez comment gérer le manque de lumière, composer des images attrayantes dans un environnement souvent désordonné, et comment capturer la faune sans perturber son habitat naturel. En outre, nous aborderons des techniques spécifiques pour photographier les différentes saisons, de l'éclat des couleurs automnales à la sérénité des paysages enneigés.


La photographie en forêt n'est pas seulement une question de technique, mais aussi d'expérience personnelle et de connexion avec la nature. En relevant ces défis, vous découvrirez non seulement comment améliorer vos compétences photographiques, mais aussi comment développer une sensibilité plus profonde à l'égard de l'environnement qui vous entoure.

Préparez votre équipement, enfilez vos bottes de randonnée, et plongez dans l'aventure photographique qui vous attend au cœur des bois. Avec ces 20 astuces, vous serez mieux équipé pour capturer des images impressionnantes et vivre des moments inoubliables en forêt.


 


 

Téléchargez mon guide PDF gratuit

"10 conseils essentiels pour les débutants en photo de nature"


Cliquez sur le bouton ci-dessous :



 

 

 

Voici 20 problèmes communs regroupés par thématiques et des solutions détaillées pour les surmonter.

 

 



 

 

Approche et Attitude


# 1 - Planification et Repérage


Problème : Connaître les meilleurs endroits pour photographier.

Solution : Faites du repérage :

  • à l’ancienne en utilisant des cartes IGN, en discutant avec les locaux

  • de façon plus moderne en consultant des applications de randonnée, les sites Google maps, Géoportail et des sites Internet sur la photographie, ou en discutant sur des forums en ligne.

 


# 2 - Patience et Persévérance


Problème : La photographie en forêt nécessite souvent du temps, de la patience et de la persévérance pour capturer des images exceptionnelles.

Solution : Prenez le temps d'observer et d'explorer. L’idée c’est de ne pas se focaliser sur le résultat immédiat. Ne vous précipitez pas et soyez prêt-e à revenir plusieurs fois au même endroit pour obtenir la photo parfaite. La patience est souvent récompensée par des moments uniques et des opportunités photographiques inattendues.

 

 

 



 

Gestion de la Lumière


# 3 - Lumière Faible


Problème : La lumière en forêt est souvent faible et inégale.

Solution : Pour maximiser l'entrée de lumière, utilisez des objectifs avec une grande ouverture (f/1.8 ou f/2.8). Une grande ouverture permet à plus de lumière d'atteindre le capteur, ce qui est crucial dans des environnements sombres. Vous pouvez également augmenter légèrement l'ISO, mais veillez à ne pas introduire trop de bruit numérique. Un trépied est indispensable pour stabiliser votre appareil lors de longues expositions, ce qui permet de compenser la faible lumière sans augmenter l'ISO de manière excessive.

 


# 4 - Contraste Élevé


Problème : Les rayons de soleil créent des contrastes élevés entre les zones lumineuses et sombres.

Solution : Utilisez la technique du bracketing d'exposition. Prenez plusieurs photos à différentes expositions (une sous-exposée, une correctement exposée, et une surexposée). En post-production, fusionnez ces images en une seule pour équilibrer les hautes lumières et les ombres. Cette image à grande dynamique (HDR) permet de conserver les détails dans toutes les parties de l'image. Cette technique est particulièrement utile pour les scènes où la lumière varie fortement.

 


# 5 - Conditions Météorologiques Variables


Problème : Selon la période de l’année, le temps peut changer rapidement et passer d’un soleil radieux à une pluie battante.

Solution : Soyez toujours préparé-e pour des changements soudains de météo. Utilisez un sac photo étanche pour protéger votre équipement contre la pluie. Emportez des housses de pluie spécifiques pour votre appareil et vos objectifs. Des chiffons en microfibre sont utiles pour essuyer les gouttes d'eau sur vos lentilles. Un parapluie peut également être utile pour vous protéger vous et votre appareil pendant les prises de vue.

 


# 6 - Photographier au Lever et au Coucher du Soleil


Problème : La lumière change rapidement mais offre des opportunités uniques.

Solution : Arrivez sur place bien avant le lever ou le coucher du soleil pour vous installer et planifier vos prises de vue. Utilisez un trépied pour stabiliser votre appareil lors des longues expositions nécessaires pour capturer les premières lueurs ou les dernières lueurs du jour. Les filtres ND (densité neutre) peuvent aider à équilibrer l'exposition entre le ciel lumineux et le sol plus sombre, permettant des photos avec une exposition uniforme.

 

 



 

Techniques de Composition et de Prise de Vue



# 7 - Perspectives Originales


Problème : Trouver des angles de vue uniques.

Solution : Expérimentez avec différentes hauteurs et angles de prise de vue. Montez sur des rochers ou des arbres pour des perspectives élevées. Allongez-vous au sol pour capturer des angles bas qui mettent en valeur la taille et la majesté des arbres. Utilisez un drone pour obtenir des vues aériennes spectaculaires. Variez vos perspectives pour ajouter de la profondeur et de l'intérêt à vos photos.

 


# 8 - Composition Visuelle


Problème : Les forêts peuvent sembler désordonnées.

Solution : Première chose, n’essayez pas de photographier l’ensemble de la scène, mais regardez calmement devant vous pour identifier le ou les éléments qui attirent vraiment votre attention. Comment les repérer ? Utilisez des éléments naturels comme des sentiers, des rivières ou des lignes d'arbres pour guider l'œil du spectateur à travers l'image. Appliquez la règle des tiers en plaçant les éléments importants le long des lignes de tiers ou à leurs intersections. Cherchez des motifs répétitifs, des symétries naturelles ou des cadres naturels pour structurer vos images et créer une composition harmonieuse.

 


# 9 - Mise au Point Précise


Problème : La faible luminosité et la densité de la végétation compliquent la mise au point automatique.

Solution : Passez en mise au point manuelle pour un contrôle total. Utilisez la fonction de zoom sur l'écran arrière de votre appareil pour vérifier la netteté des éléments clés de votre composition. Utilisez des points de mise au point spécifiques pour cibler les éléments importants et éviter que la mise au point ne se fasse sur des branches ou des feuilles placées entre vous et le sujet principal. Si vous souhaitez rester en autofocus, changez la répartition des collimateurs pour n’en sélectionner qu’un seul et ainsi assurer une mise au point à l’endroit exact choisi.

 


# 10 - Reflets Indésirables


Problème : Les surfaces mouillées produisent des reflets gênants.

Solution : Utilisez un filtre polarisant pour réduire les reflets sur les surfaces comme l'eau, les feuilles humides et les rochers. Un filtre polarisant peut également enrichir les couleurs et rendre les ciels plus contrastés et dramatiques, améliorant ainsi l'impact visuel de vos photos.

 





 

 

Éléments Naturels et Environnementaux



# 11 - Accès et Mobilité


Problème : Se déplacer dans des forêts denses peut être difficile.

Solution : Utilisez un sac à dos léger et ergonomique pour transporter votre matériel. Portez des vêtements résistants et des chaussures adaptées à la randonnée pour plus de confort et de sécurité. Planifiez votre itinéraire à l'avance en utilisant des cartes et des applications de randonnée. Des bâtons de marche peuvent offrir un soutien supplémentaire, surtout sur des terrains accidentés.

 


# 12 - Faune difficile à photographier


Problème : Photographier les animaux en forêt est difficile.

Solution : La photo animalière en forêt est difficile, c’est vrai. La gestion de la lumière, de l’autofocus, tout est plus compliqué. La densité de la végétation n’arrange pas les choses. Cependant, n’oubliez pas ceci : la forêt est avec la montagne le dernier sanctuaire de tranquillité des animaux sauvages. Quand vous pénétrez dans une forêt, vous pénétrez sur leur territoire. Faites-vous donc super discret-e. Vous devez devenir invisible et totalement silencieux-se. Utilisez un téléobjectif puissant (300mm à 600mm) pour capturer la faune à distance sans les déranger. Soyez patient et surtout restez immobile, en utilisant des vêtements de camouflage pour vous fondre dans l'environnement. Écoutez attentivement les bruits et suivez les pistes animales. Le repérage et la patience sont les clés pour obtenir des photos de faune réussies.

 


# 13 - Textures et Détails


Problème : Il peut être parfois difficile de capturer la texture des écorces et des feuilles.

Solution : Utilisez une lumière latérale pour faire ressortir les textures. Cette technique permet de créer des ombres qui accentuent les détails des écorces et des feuilles. Expérimentez avec différentes heures de la journée pour voir comment la lumière affecte les textures. En postproduction, boostez un peu le contraste pour accentuer les textures et rendre les détails plus visibles.

 


# 14 - Photographier les plantes, fleurs, champignons…


Problème : Capturer les détails des plantes et des fleurs et obtenir un résultat plaisant n’est pas facile.

Solution : Si vous en avez un, utilisez un objectif macro pour photographier les petits détails des plantes, des fleurs et aussi des insectes. Sinon, une bague allonge peut vous dépanner en la vissant sur votre objectif habituel pour diminuer la distance minimum de mise au point. Un trépied peut aider à stabiliser votre appareil pour des prises de vue nettes, surtout lorsque vous travaillez avec de faibles profondeurs de champ (à défaut, posez votre appareil sur votre sac à dos). Un diffuseur de lumière peut adoucir les ombres et réduire les reflets, améliorant ainsi la qualité de la lumière sur vos sujets. Enfin, comme en photo animalière, placez-vous à hauteur de votre sujet.

 


# 15 - Respect de la Nature


Problème : Minimiser votre impact sur l'environnement.

Solution : Suivez les principes de "Leave No Trace" en ne laissant aucune trace de votre passage. Respectez la faune et la flore en restant sur les sentiers désignés et en évitant de cueillir des plantes. Utilisez un téléobjectif et un camouflage pour éviter de perturber les animaux et photographiez à distance.

 


# 16 – Capturer « l’âme » de la forêt


Problème : Parvenir à capter l’émotion particulière qui se dégage de ce type de lieu.

Solution : La forêt n’est pas un endroit comme les autres. Ce n’est pas pour rien si dans les légendes et histoires fantastiques, il y a toujours une forêt enchantée. Mais comment faire pour arriver à restituer sur vos photos cette atmosphère particulière ? La solution est dans votre attitude de prise de vue. On entre dans une forêt comme dans une église. Laissez de côté toute pensée parasite, mettez vos 5 sens en éveil et concentrez-vous sur le moment présent. Ensuite, essayez de vous « connecter » à cette ambiance de sous-bois. Regardez attentivement les arbres, leur forme en dit long sur leur vie. Essayez ensuite de construire vos photos en vous basant sur vos ressentis immédiats.

 

 



 

Gestion des Conditions Spécifiques


# 17 - Équilibrage des Couleurs


Problème : La lumière filtrée donne une teinte verte ou jaune.

Solution : Réglez la balance des blancs manuellement en utilisant une feuille blanche ou une carte grise comme référence. En post-production, ajustez les niveaux de couleur pour corriger toute dominante indésirable et obtenir des tons naturels. Travailler en RAW permet également une plus grande flexibilité dans les ajustements de couleur.

 


# 18 - Flou de Mouvement


Problème : Le vent crée des flous indésirables.

Solution : Utilisez des vitesses d'obturation rapides pour figer le mouvement des éléments de la forêt, comme les feuilles et les branches. Si vous souhaitez capturer le mouvement, comme celui d'une rivière ou d'une cascade, utilisez un trépied pour stabiliser votre appareil et des vitesses d'obturation lentes pour créer un effet de flou artistique.

 


# 19 - Photographier la forêt en Hiver


Problème : La neige et le froid posent des défis uniques.

Solution : Portez toujours des vêtements adaptés aux conditions météo. N’oubliez pas de protéger les extrémités (tête et mains). Protégez aussi votre équipement contre le froid avec des housses isolantes et utilisez des batteries de rechange (gardées au chaud dans vos vêtements). Utilisez des réglages d'exposition appropriés pour éviter que la neige apparaisse grise sur vos photos, en surexposant légèrement. Les filtres polarisants peuvent aider à réduire l'éblouissement de la neige et à améliorer le contraste du ciel.

 


# 20 - Capture des Couleurs de l'Automne en forêt


Problème : Les couleurs vibrantes de l'automne nécessitent une bonne gestion de la saturation.

Solution : Ajustez les paramètres de saturation et de vibrance en post-production pour faire ressortir les couleurs sans qu'elles paraissent artificielles. Photographiez en RAW pour plus de flexibilité dans l'édition et utilisez un  filtre polarisant pour enrichir les couleurs et réduire les reflets.

 

 



  

 

Conclusion


La photographie en forêt est une aventure fascinante qui combine la beauté naturelle avec des problèmes techniques uniques. Chaque obstacle rencontré dans ce milieu dense et changeant est une opportunité d'apprentissage et de créativité. Que ce soit la gestion de la lumière, la composition, ou l'adaptation aux conditions météorologiques variables, chaque aspect de la photographie en forêt demande une préparation minutieuse et une approche réfléchie.


En appliquant les solutions proposées pour surmonter ces 20 problèmes, vous serez mieux équipé-e pour capturer des images saisissantes et authentiques de la forêt. N'oubliez pas que la clé réside dans la patience et la persévérance. La forêt offre une multitude de merveilles à ceux qui prennent le temps de les découvrir.


Laissez-vous inspirer par la tranquillité et la majesté des bois. Profitez de chaque moment passé à explorer et à photographier, car au-delà des images, c'est aussi une connexion profonde avec la nature que vous cultivez. Prenez plaisir à expérimenter avec différentes techniques et perspectives, et n'oubliez jamais de respecter l'environnement qui vous entoure. Avec les bonnes pratiques et une attitude respectueuse, vous pourrez capturer non seulement la beauté visuelle, mais aussi l'essence même de la nature sauvage.


Bonne chance dans vos aventures photographiques et que vos photos révèlent la splendeur et le mystère de la forêt !

 

 

A bientôt.

Bonnes photos. Prenez soin de vous.

 



Laurent DUPERIER

Photographe et formateur photo nature

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors n’hésitez pas à liker, commenter et partager !

Rendez-vous au bas de cette page, merci d’avance !

 

Si vous n’êtes pas encore abonné(e) et souhaitez recevoir chaque dimanche matin dans votre boîte mail du contenu qui va vous captiver, cliquez sur le bouton ci-dessous :




 

128 vues2 commentaires

2 Comments


tes photos illustrant cet articles sont splendides ...... un faible pour l'écureuil!

Tes conseils sont justes et pertinents aussi.

Merci à toi


Like
Laurent Duperier
Laurent Duperier
il y a 6 jours
Replying to

Merci beaucoup Régine, c'est un plaisir ! 😉

Like
bottom of page